Ce que vous savez sur le travail des jeunes chevaux est faux !

Ce que vous savez sur le travail des jeunes chevaux est faux !

Vous faites partie de tous ces cavaliers qui pensent qu’il vaut mieux préserver son jeune cheval ? Et donc de débourrer le plus tard possible ? Ou au moins attendre la fin de la croissance ? Et si tout ça était en fait injustifié, voire même une mauvaise idée ? On vous en dit plus sur le travail des jeunes chevaux.

Moi aussi j’ai été surprise 😮

Pour tout vous dire, cet article est né du constat que 49,5% des gens qui ont répondu au questionnaire “Quel cavalier êtes vous ?” (que vous pouvez retrouver sur <<ici>>) ont répondu qu’ils avaient un jeune cheval. C’est énorme. Nous ne nous attendions pas du tout à cela au départ. Je me suis donc dit qu’il fallait écrire un article sur les jeunes chevaux. La première question qui m’est venue à l’esprit est la suivante : “Comment les chevaux grandissent-ils ?” Et donc le corollaire est “Quels sont les conseils à respecter quand on travaille un jeune cheval ?”.

Comme pour tous les articles que j’écris, je me suis donc lancée à l’assaut de publications scientifiques traitant du sujet. J’ai donc fouillé les revues scientifiques et ma « Bible » qu’est “Equine Locomotion” (livre qui reprend toutes les plus grandes études sur la locomotion du cheval)  à la recherche d’éléments de réponse.
Quelle ne fut pas ma surprise lorsque je suis tombée sur cette phrase dont je vous fais la traduction :

“Des travaux plus récents indiquent clairement l’influence positive du travail précoce : les données épidémiologiques effectuées sur les Pur-Sang (population de 4683 chevaux – c’est pas rien NDLA) montrent que les chevaux entraînés dès 2 ans présentent un système musculo-squelettique plus performant tout au long de la vie que les chevaux qui ont commencé leur carrière plus tardivement”. [1]

Moi, en lisant les conclusions de chercheurs quant aux bienfaits du travail précoce chez les chevaux

Très surprise par cette information qui remettait en cause une grande partie de mes croyances (je faisais partie de ceux qui pensaient que c’était mieux de les débourrer à 4 ans), j’ai donc creusé un peu le sujet pour m’en assurer. Voilà les informations que j’ai trouvées. Elles devraient vous intéresser.

Les 5 informations générales à connaître sur la croissance des chevaux [2]

Commençons brièvement par quelques chiffres sur la croissance du poulain :

  • A la naissance , le poulain mesure 73% de sa taille adulte 👶
  • A 1 an il a déjà atteint 90% de sa taille adulte
  • Le cheval finit sa croissance à 3 ans (5 ans pour les chevaux de trait). Et non 7 ans comme le pensent certains.
croissance travail jeune chevaux
©Equisense
  • Les poulains gagnent d’abord en hauteur, puis en longueur puis en largeur
croissance travail jeune chevaux
©Equisense
  • Les chevaux peuvent grandir après leurs 3 ans, la plupart du temps c’est uniquement lié au renforcement des sangles musculaires des pectoraux 💪
croissance travail jeunes chevaux
©Equisense

En savoir plus : Comment muscler les pectoraux de mon cheval

Pourquoi on a tout faux sur la gestion du travail des jeunes chevaux

L’exercice dès le plus jeune âge est primordial [3][4][5][6]

Contrairement aux idées reçues, vouloir “préserver” son poulain ou son jeune cheval pour lui éviter des blessures ou pour tout autre raison est en fait une mauvaise idée. 👎 

En fait, tout commence dès la naissance. En effet, la première fenêtre de tir et la plus cruciale se situe entre 0 et 5 mois. A ce moment là, le corps du poulain est en pleine transformation. Les tissus se développent et notamment ses cartilages articulaires.

Le développement des cartilages articulaires chez le poulain

A la naissance du poulain, les cartilages sont “homogènes” et vont devenir “hétérogènes” avec le mouvement et les contraintes. Cela signifie que le cartilage va se renforcer aux endroits où il y a le plus de contrainte.  Les cartilages articulaires s’adaptent donc à “l’exercice” chez les poulains et sont plus performants durablement. Donc plus les poulains bougent pendant leur croissance, plus leurs cartilages sont efficaces !

Et qu’est ce que c’est le meilleur entraînement pour un poulain entre 0 et 5 mois ?

Le pré pardi 🌿(pas très surprenant en soit, mais toujours bon à rappeler) ! En effet, la vie au box ne permet pas au poulain de renforcer ses cartilages, et les effets se font ressentir sur le long terme. Aussi, la vie au box avec sortie quotidienne intensive en carrière avec maman n’équivaut pas du tout à une vie au pré en terme de développement des cartilages articulaires. Si à 5 mois les différences sont minimes, les effets sur le long terme montrent la différence.

Là où c’est important, c’est que cette adaptation du cartilage s’arrête très vite. A 2 ans, les caractéristiques des cartilages articulaires sont déjà quasiment les mêmes qu’à l’âge adulte. C’est un tissu dont les capacités de régénération sont TRÈS limitées. Donc quand il s’abîme, il ne se répare quasiment pas. D’où l’intérêt de faire en sorte qu’il se développe correctement au départ.

En conclusion de cette première partie, si le poulain ne s’est pas suffisamment bougé pendant les premiers mois de sa vie, ses cartilages articulaires ne se seront pas suffisamment renforcés, et ne le seront en fait jamais. Tout l’exercice que vous leur ferez faire après 5 mois n’aura d’ailleurs qu’un impact non significatif. Ces chevaux seront donc beaucoup plus susceptibles d’avoir des troubles articulaires (arthrose, …) arrivés à un âge plus avancés !

En savoir plus : Ces 4 conseils vous aideront à bien gérer l’arthrose de votre cheval

Le développement des tendons chez le poulain

Les tendons sont eux aussi matures à 2 ans. Et comme pour les cartilages articulaires, si les poulains ne se sont pas assez bougés dans leur tendre jeunesse, le développement des tendons sera insuffisant. En résulte donc des tendons plus faibles, donc potentiellement des tendinites.

Les tendons s’adaptent aussi à l’exercice mais pas de manière spectaculaire, particulièrement après 2 ans. Il vaut donc mieux qu’ils aient bien été développés avant.

En savoir plus : Au secours !! Mon cheval a une tendinite !

Les os et les muscles 

Contrairement aux tendons et aux cartilages, les os et les muscles s’adaptent toute la vie durant aux contraintes imposées. C’est pour ça qu’on peut se muscler. Et c’est aussi pour ça que les boxeurs ont des os “incassables”. Leurs os se sont renforcés aux endroits où ils reçoivent des coups. Ils se sont donc adaptés !

En savoir plus : Comment l’entraînement modifie les muscles des chevaux

Conclusion de cela

La vie au pré est indispensable pour les poulains sous la mère. Cela leur permet de développer correctement leur système squelettique, particulièrement cartilages articulaires et tendons. La vie au box ne leur permet pas de développer ces tissus correctement et les prédispose à des troubles tendineux et articulaires.

croissance travail des jeune chevaux
La vie au pré, indispensable aux bébés pour qu’ils développent des membres solides !

Du coup, travailler son cheval à 2 ans ? Et bien pourquoi pas!

Contrairement à ce que l’on peut penser, commencer l’exercice à 2 ans n’est pas délétère pour la santé. Ca serait même plutôt l’inverse.

Comme je vous le disais plus haut, d’après une étude menée sur une population de 4683 chevaux Pur-Sang en Nouvelle Zélande, les chevaux qui ont commencé l’entraînement et couru à 2 ans présentent un système musculosquelettique en meilleure santé que ceux ayant commencé plus tard. Ils présentent également des meilleurs résultats en course et ce de manière plus durable. [1]

Et ça tient debout puisque comme je vous l’ai dit juste au dessus, les tendons sont déjà matures, les cartilages aussi, et les muscles et os s’adaptent à l’effort. Donc à priori pas de problème !

On devrait donc faire des 130 à 3 ans ??

Bien sûr que non. L’exercice est recommandé, certes ! Mais l’excès dans l’exercice (le surentrainement) n’est de toute façon jamais bon, quel que soit l’âge d’ailleurs.

Vous pouvez donc faire travailler votre cheval plus tôt certes, mais dans le respect de son intégrité physique et morale. L’important c’est donc de s avoir être à l’écoute de son cheval.

Je ne saurais que vous recommander d’utiliser du bon matériel pour ne pas le gêner ou engendrer des blessures et de vous référer aux principes de la théorie de l’apprentissage pour l’éduquer en tenant compte de ses capacités d’apprentissage. Privilégier le travail en main dans un premier temps peut être un bon départ ! La longe, le travail éthologique etc ne peuvent que leur être bénéfiques et faciliter le débourrage monté après.

En savoir plus : Les 10 principes d’éthologie à connaître absolument pour dresser un cheval
Egalement : Faites-vous partie des cavaliers qui ont une selle mal adaptée à leurs chevaux ?
Et aussi : Et au fait, ça agit comment un mors ?

Et si vous avez peur d’en demander trop, n’hésitez pas à utiliser Equisense Motion dès le début du travail en main ! Vous pourrez suivre le temps que vous passez à chaque allure ainsi que les progrès de votre jeune cheval sur le rebond et la symétrie par exemple !

travail jeune cheval croissance

Petite comparaison à l’être humain 👦 [7]

Ce qui a fini de me convaincre que travailler son cheval dès 2 ans n’était pas une hérésie, c’est la comparaison avec l’humain. En effet, chez l’Homme, la taille adulte est atteinte entre 15 et 17 ans, soit à peu près au moment de la puberté.

Est ce que pour autant on attend cet âge là pour faire du sport ? NON !! Au contraire, la pratique d’un sport de manière régulière est bénéfique pour la santé même très jeune.

La pratique du sport est largement recommandée chez les enfants, quand bien même leur croissance n’est pas terminée !

D’ailleurs, la sédentarité est un véritable fléau pour la jeune génération. A ce propos, je vous conseille chaudement l’écoute de ce podcast de l’émission “La tête au carré” diffusée sur France Inter, sur le thème de la sédentarité. L’importance de la pratique d’un sport chez l’enfant y est abordée et c’est passionnant.

Alors pourquoi vouloir attendre à tout prix que le cheval ait fini sa croissance pour le faire travailler ?

Conclusion : Tout est une question de modération

Ce qu’il faut retenir de tout ça ce sont deux choses importantes :

  1. Les poulains entre 0 et 5 mois doivent bouger. Le box est délétère pour leur système musculo squelettique dans cette période. Leurs tendons et cartilages ne se développeront pas suffisamment s’ils restent au box. Cela les prédispose à des troubles articulaires et tendineux. Le pré 24h/24 est le meilleur des entraînements à cet âge là, mais aussi après. [3]
  2. Il est possible de commencer à faire travailler les chevaux dès leurs 2 ans, même si leur croissance n’est pas complètement terminée.  Leurs cartilages et tendons sont déjà matures. Ils en sortiraient d’ailleurs en meilleur état musculosquelettique sur le long terme. MAIS, et je ne saurais que trop insister là dessus : en restant modéré dans le travail demandé et en restant à l’écoute de son cheval. L’étude en Nouvelle-Zélande confirme cela en précisant que l’effet de l’entraîneur était notable. Ca indique donc que l’attention qui est portée au cheval en terme d’adaptation de l’entraînement et des soins apportés est indispensable pour une longue carrière. Comme je le disais plus tôt, l’idée n’est pas du tout de viser des épreuves à 1m30 l’année des 3 ans.

Bien que le travail monté ne semble pas être déconseillé, vous pouvez commencer ne serait-ce que par du travail en main (longe, travail éthologique etc.).

En somme, travailler plus tôt OUI ✅ – travailler trop NON ❌

Pour autant, on peut constater que globalement nos chevaux de selles sont plutôt sous entraînés que surentrainés. Notamment (mais pas que) à cause du mode de vie sédentarisé qu’on leur fait adopter et la surprotection qu’on leur impose.

A bientôt,
Camille Saute
Responsable R&D chez Equisense

👍🏻👎🏻 Vous avez des retours à nous faire sur les articles de blog ? Vous avez des idées d’articles ? ==> Remplissez ce questionnaire pour nous faire part de vos commentaires et de vos envies ! 👍🏻👎🏻

Bibliographie

[1] J. C. Tanner, C. W. Rogers, et E. C. Firth, « The association of 2-year-old training milestones with career length and racing success in a sample of Thoroughbred horses in New Zealand », Equine Vet. J., vol. 45, no 1, p. 20‑24, 2013.

[2] C. Trillaud Geyl et P. Doligez, « Croissance et développement du poulain », Equipaedia, 2017. [En ligne]. Disponible sur: http://www.haras-nationaux.fr/information/accueil-equipaedia/croissance-et-education/croissance-et-developpement/croissance-et-developpement-du-poulain.html. [Consulté le: 22-févr-2018].

[3] W. Back et H. M. Clayton, Equine Locomotion, Second Edi. 2013.

[4] P. R. van Weeren et A. Barneveld, « Study design to evaluate the influence of exercise on the development of the musculoskeletal system of foals up to age 11 months. », Equine Vet. J. Suppl., no 31, p. 4‑8, 1999.

[5] P. R. van Weeren et A. Barneveld, « The effect of exercise on the distribution and manifestation of osteochondrotic lesions in the Warmblood foal. », Equine Vet. J. Suppl., vol. 31, no 31, p. 16‑25, 1999.

[6] J. Brama, J. M. TeKoppele, R. a Bank, a Barneveld, et P. R. van Weeren, « Development of biochemical heterogeneity of articular cartilage: influences of age and exercise. », Equine Vet. J., vol. 34, p. 265‑269, 2002.

[7] INSERM, « Croissance et troubles de la croissance », 2013. [En ligne]. Disponible sur: https://www.inserm.fr/information-en-sante/dossiers-information/croissance-et-troubles-croissance. [Consulté le: 23-févr-2018].

Illustrations :

Horse icon created by Evgeni Moryakov from Noun Project
Growth icon created by Ralf Schmitzer from Noun Project
Poulain quarter horse By evelynbelgium [CC BY-SA 2.0 (https://creativecommons.org/licenses/by-sa/2.0)], via Wikimedia Commons

Related Posts

Camille Saute
"Mes études d'ingénieur et ma curiosité insatiable ainsi que le contact privilégié avec des vétérinaires et des chercheurs m'ont permis d'acquérir des connaissances qui ont radicalement changé ma façon d'interagir avec ma jument et de monter à cheval. J'ai vraiment envie de partager tout ça avec vous :)"

15
Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Inès
Invité
Inès

Vraiment super votre blog. J’ai beaucoup aimé cet article j’ai appris des choses grâce à vous je suis tous vos articles 🙂 j’ai un jeune de 2 ans et demi qui vit dehors et avec lequel je travaille à pied et en éthologie depuis ses 2 ans dans le but de faciliter le débourrage et notre vie future, je ne peux que conseiller à tout le monde de faire de même ! Surtout après cette lecture et je tiens à rajouter que les résultats sont bluffants.. En tout cas merci Equisense pour votre travail partagé j’adore votre blog et votre… Read more »

Rogue
Invité
Rogue

Merci pour ce sujet très intéressant. Quelques réflexions. D’abord, contrairement à ce que vous affirmez, il existe des chevaux qui atteignent leur taille adulte bien après 3 ans (ex : mon PS a pris 7 cm entre sa 4ème et sa 6ème année, et c’était totalement indépendant du développement pectoral). Mais surtout, il est regrettable que vous assimiliez maturité physique et taille. La force d’un poulain de 2 ans et celle d’un cheval de 6 ans n’ont rien à voir. Or, c’est bien cette force, c’est à dire l’efficacité de la musculature, qui compte. C’est bien la maturité physique (incluant… Read more »

Paulinegroom
Invité
Paulinegroom

Le fait est malgré tout que le garrot ne sort généralement pas avant 5 ans…. Comme dit au dessus le travail en main est à privilégier…j’ai peur que votre article soit mal interprété par certains qui ne sauraient respecter l’intensité… On ne le dira jamais assez mais jeune cavalier = vieux cheval et svp svp faites vous encadrer!
Merci pour vos articles éclairants

Chris
Invité
Chris

Si je suis d’accord avec le fait qu’un cheval peut tout à fait commencer un travail léger, de type travail éducatif en main, longe, etc. quelques petites remarques : 1) Le cheval est « fait » pour se déplacer 16h par jour. Une vie au box sans sortie quotidienne de plusieurs heures ne peut être que délétère, quel que soit l’âge du sujet. 2) Les études que vous citez portent sur des purs-sangs de course : ces chevaux sont retirées des compétitions bien plus tôt que les chevaux de sport, leur « longévité sportive » est donc à nuancer dans le contexte de leur… Read more »

Cavali'Erre
Invité

C’est un article très intéressant que vous nous partagez là, merci.
Je m’interroge cependant sur un point: jusqu’à quel âge les chevaux de l’étude ont-ils été suivis? Au vu du titre, ça parle de carrière sportive, mais est-il question de la santé de ces chevaux devenus vieux?
Ensuite, il est ici uniquement question de physique : quel est l’effet d’un travail précoce sur le mental du cheval? Et d’ailleurs, qu’entendez vous par travail? Monté ou à pieds?

Gaut_Léa
Invité
Gaut_Léa

Merci pour cet article qui est très intéressant et dont la pensée de fond fait du bien !! Toutefois je pense qu’il est important de faire la différence entre croissance et maturité de l’ossature. Il y a une question de taille et une de solidification. Aborder le sujet en disant aussi « Je fais partie de ceux qui pensait qu’il ne fallait pas monté avant 4 ans » … Je ne sais pas c’est assez catégorisant et cela laisse sous entendre qu’il y aurait un bon et un mauvais parti. Très ambivalent alors que, je le répète, l’idée de fond sur le… Read more »

Dede
Invité
Dede

Je trouve votre article interessant mais c’est assez confus.
J’en comprend qu’on peut monter sans problème un jeune de 2 ans ? C’est ce qu’une amie comprend..

Stéphanie
Invité
Stéphanie

Bonjour.
Je comprend l’intérêt de votre article mais vous faites erreur en confondant croissance et ossification. En effet la croissance d’un cheval peut être terminée vers 3 ans mais en aucun cas l’ossification n’est terminée. On parle ici de fermeture des plaques epyphysaires et les dernières à se fermer sont celles des gros os comme celles du bassin par exemple entre 4 et 5 ans et ce pour toutes races confondues.
Je vous rejoint totalement pour le reste à savoir la mise au pré du poulain.
Article intéressant qui valorise le débat

Doutreloux
Invité
Doutreloux

Qu’en est il de la castration svp ???