Comment faire quand on a peur à cheval ? 😱

Comment faire quand on a peur à cheval ? 😱

Bon, on ne va pas tourner autour du pot, nous avons TOUS eu un jour peur à cheval. Peur de galoper, peur en extérieur, peur d’aller sauter cet énooorme oxer de 95cm 😨, peur de ce cheval qui fait souvent tomber ses cavaliers. Ou peur de rentrer sur la piste en concours, peur dans la boîte de départ du cross, peur que notre cheval ait peur du pot de fleurs 💐 pendant la reprise de dressage. Bref, des peurs il y en a plein. Parfois c’est gérable, parfois beaucoup moins. Parfois ça nous booste et parfois, ça nous fige. Alors parlons-en.


Pour m’aider à traiter de ce sujet assez spécifique, je me suis accompagnée d’Audrey Blumenfeld, gérante d’une écurie en région parisienne et qui dédie une grande partie de son activité à la remise en confiance de cavaliers qui ont peur à cheval. Je tiens à la remercier chaleureusement pour les échanges passionnants que vous avons pu avoir à ce sujet.

D’abord, c’est quoi la peur ?

La peur c’est une émotion, probablement la plus vieille du règne animal, qui entraîne une réaction de fuite ou de combat.

En fait, quand la situation est analysée comme étant dangereuse, le mécanisme de peur se déclenche et va engendrer un certain nombre de réponses physiologiques pour préparer l’individu à fuir et/ou à se protéger. Notamment, la peur déclenche une libération forte d’adrénaline qui va :

  • augmenter la fréquence cardiaque pour apporter plus d’oxygène aux muscles
  • augmenter la fréquence respiratoire
  • dilater la pupille pour capter plus d’informations
  • entraîner une sudation inhabituelle accompagnée parfois d’une odeur plus ou moins forte (👃🏼 miam)

En plus ce ces signes là, on peut compter la sensation de boule dans le ventre, la sensation de gorge serrée, les muscles se tendent et se raidissentdéfinition peur à cheval

Pourtant, la peur ne devrait pas être considérée comme une émotion négative. En effet c’est l’un des phénomènes auquel la plupart des espèces doivent leur survie. En effet, si dans la savane, les zèbres n’avaient pas peur des lions, pas sûre qu’on pourrait en observer beaucoup encore aujourd’hui. 😅

La peur est une émotion contagieuse

Ce qui est intéressant avec la peur, c’est qu’elle se transmet d’un individu à l’autre, et même d’une espèce à l’autre. En effet, l’instinct grégaire des chevaux couplé à leur instinct de survie fait que si un cheval a peur de quelque chose et qu’il se met à fuir, tous les chevaux vont le suivre et fuir aussi.

Petite peur contrôlée mais … contagieuse !

Ce phénomène est aussi contagieux d’une espèce à l’autre. C’est à dire que si une antilope entend un bruit suspect et que sa peur lui dicte de fuir, il y a des très fortes chances que tous les autres animaux autour d’elle se mettent à fuir.

Et du coup on en vient à notre cas concret : si vous avez peur, votre cheval aura peur aussi… En effet, dans sa tête il se dit probablement “Si elle a peur, c’est qu’il y a un danger, alors fuyons”. De la même manière, si en extérieur, votre cheval s’arrête brutalement, tête haute, oreilles pointées en avant, et que vous sentez son coeur battre entre vos jambes, il y a de fortes chances que vous commenciez à avoir peur vous aussi… Vous allez alors mentaliser et vous faire des films. 🤯

Les chevaux identifient parfois mieux nos émotions que nous…

Je vais vous raconter une petite anecdote. En septembre 2017, j’étais invitée pour participer à une table ronde lors des journées du Haras de la Cense. A la fin de la journée, ne restaient que les intervenants du week-end, dont deux noms qui vous seront sûrement familiers : Thierry Lhermite et Andy Booth. On a commencé à discuter des réactions des chevaux face à nos émotions.

Et notamment, Andy Booth m’expliquait que les animaux perçoivent très bien les émotions des autres animaux, même des autres espèces. Par exemple, il me disait qu’il n’est pas rare dans la nature de voir autour d’un même point d’eau, des lions ou toute autre espèce de carnivores, en même temps que des zèbres ou autres herbivores. Vous allez me dire que ça contredit ce que j’ai écrit quelques lignes plus haut. Mais en fait non. Le truc c’est qu’un lion qui chasse ne se comportera pas du tout de la même manière qu’un lion qui vient juste pour s’abreuver. Et ça, les proies savent le détecter parce qu’ils savent « lire les émotions des autres ».

Ce qu’il faut en retenir ici, c’est que les chevaux savent lire les émotions chez les autres espèces. Ils savent donc lire nos émotions. Là où je veux en venir c’est que même si vous n’en êtes pas conscient, si vous avez peur, votre cheval le ressentira…

👉🏻 A lire aussi : Les fantômes que voit votre cheval sont réels 👻

Le problème c’est pas la peur en elle-même, c’est de ne pas en avoir conscience…

Et donc ce qui pose problème, ça n’est pas tant d’avoir peur, mais de ne pas en être conscient et/ou de le refouler complètement. Parce que oui, la peur on peut ne pas la ressentir même si elle existe. C’est une forme de déni. Mais déni ou pas, le cheval va ressentir quand même !

Dans ce cas là, ça crée un conflit entre ce que vous pensez/voulez faire et ce que votre corps exprime. Ce paradoxe, cette incohérence, le cheval va le ressentir, et il va l’interpréter comme un signe de danger. Et donc il va … fuir..

Donc le fait de ne pas accepter votre peur peut au final exacerber des réactions fortes du cheval.

peur à cheval

Il y a 2 types de peurs

Une fois qu’on reconnait et qu’on accepte cette peur, on se rend compte qu’il y a deux types de peurs différents :

  • la peur mentale (peur de rater, du regard des autres, … ex : peur en concours)
  • la peur d’un danger réel (peur de l’accident, ou d’une situation considérée comme dangereuse, … ex : peur de la hauteur à l’obstacle)

Prenons ces deux cas l’un après l’autre.

peur à cheval
Petite frayeur sur le coup… 😱 Fou rire en regardant la photo 🤣

1️⃣ La peur mentale

Cette peur là est assez spécifique parce que c’est une peur complètement propre à l’Homme. En fait c’est pas la peur de l’accident qui anime à ce moment là, c’est plus du trac, de la vulnérabilité.

Ici, la première solution c’est l’acceptation et la mise de côté de son égo. Sauf que dans ce cas là, la solution passe par la préparation mentale. Exactement comme les acteurs ou les sportifs de haut niveau qui apprennent à gérer leur stress par des exercices de respiration 😊 

Si c’est votre cas, rapprochez-vous d’un préparateur mental ! Il saura vous aider !

2️⃣ La peur d’un danger réel

Dans ce cas là, la peur naît d’une situation très concrète. C’est souvent lié à une chute ou un accident qu’a vécu ou vu le cavalier. Ça va être par exemple la peur de la hauteur à l’obstacle, la peur de galoper, la peur en extérieur …

peur à cheval
Photo shutterstock.com

Le plus dur dans ce cas là aussi c’est l’acceptation de la peur plus profonde. Souvent dans ce cas là on a tendance justement à refouler cette peur qui nous anime, un peu par amour propre d’ailleurs, et guidé par l’effet de groupe.

“Toutes mes potes sortent sur 130, je dois aussi sortir sur 130, d’autant que j’ai le cheval pour. Sinon c’est la honte. Mais franchement, j’ai la trouille.”

Du coup on essaye de ne pas trop s’écouter et de faire ce qu’on nous dit ou de faire comme les copines. Le problème c’est que souvent le conflit ego / peur mène à l’accident.

Comment faire quand on est dans ce cas ? 🙏🏻

Dans ce cas là, la première étape de la reconquête, c’est d’accepter et verbaliser sa peur. C’est donc un petit travail sur soi qui commence. Il s’agira donc d’identifier clairement la peur et d’être capable d’en parler en toute franchise.

Ensuite, face à cette situation de peur (par exemple, peur de la hauteur à l’obstacle), posez-vous la question “Qu’est-ce que je crains ?”.
À ça vous allez pouvoir répondre par exemple “Je crains de faire une bêtise à l’abord, qu’on s’écrase dans l’obstacle et qu’on se fasse mal tous les deux”.
Vous allez ensuite vous poser la question “Qu’est ce qu’on peut mettre en place pour abaisser cette peur ?”.
Vous allez donc essayer de chercher une solution pour
vous mettre en sécurité. Dans ce cas vous pourrez dire “Je serais plus à l’aise si on mettait des taquets de sécurité, je vais prendre un collier pour m’accrocher et je vais mettre un gilet de protection ou un air bag”.

Recommencez ensuite ce questionnement “Et là maintenant, qu’est ce que je crains ?” puis à nouveau “Qu’est ce que je peux mettre en place pour abaisser cette crainte ?” et essayez de trouver des solutions pour vous mettre en sécurité à chaque étape. Vous pourrez par exemple avoir peur de ne pas voir la distance, auquel cas vous mettrez des barres de réglages. Et cetera.

peur à cheval

Soyez bien entouré ! 🤗

Vous l’aurez compris, la solution à cette situation là c’est la mise en sécurité au maximum. Il ne faut d’ailleurs jamais hésiter à s’autoriser à descendre le niveau et à refaire les étapes petit à petit.

Au fur et à mesure, la peur va s’estomper, vous allez reprendre confiance, et vous pourrez re-gravir les étapes les unes après les autres.

Dans tous les cas, l’aide d’une personne extérieure vous sera toujours utile pour vous aider à trouver les solutions et pour vous rassurer. D’ailleurs, n’hésitez pas à vous faire aider par des professionnels formés à ça, comme Audrey Blumenfeld.

Ce processus là peut être assez long, mais il peut être très court aussi. Ça dépend de l’objectif que vous vous fixez. Ça dépend aussi évidemment d’une personne à l’autre. Le plus dur dans tout ça reste l’acceptation et la mise de côté de l’égo…

peur à cheval
Un bon accompagnement et des barres de réglages, des bonne solutions pour aider à abaisser la peur face à un obstacle. ©Equisense

La peur c’est aussi notre amie 🤜🏻🤛🏻

Et oui, la peur c’est aussi une alliée précieuse qu’il faut savoir utiliser. D’ailleurs les bons cavaliers utilisent cette peur au quotidien.

C’est cette peur qui va nous faire dire “Non, je ne monterai pas sur ce cheval maintenant, on va d’abord le longer pour qu’il se défoule, et on verra ensuite ». C’est aussi la peur qui va nous pousser à mettre un casque, même si on connait notre cheval sur le bout des doigts ! 😉  Et c’est tout à votre honneur que de préférer vous protéger. 

« Prudence est mère de sureté »

Prenons un exemple tout autre : le parachutiste qui s’apprête à sauter en direction d’un terrain de guerre.

Bien sûr qu’il a peur en sautant à 3h du matin, dans une nuit noire, pour atterrir sur un terrain hostile ! Pourtant cette peur il l’utilise à son profit. C’est sa peur qui va le pousser à vérifier chaque élément de son matériel pour s’assurer qu’il a bien tout mis, tout fixé, que rien n’est emmêlé… C’est sa peur qui lui permettra de sauter sans risquer sa vie.

Donc soyez comme les parachutistes. Ne craignez pas d’avoir peur, et utilisez la peur pour ses aspects positifs.

La force et la violence ne sont pas des solutions face à la peur 🤬

Malheureusement, on a souvent entendu ou vécu des situations du genre “T’as peur ? Je veux pas le savoir, tu remontes et tu recommences” ou bien de manière beaucoup plus banale mais pas beaucoup moins violente pour autant « Arrête d’avoir peur, y’a rien à sauter ».

Pourtant, la violence ou la force n’ont pas leur place pour résoudre la peur.  

C’est vrai pour vous en tant que cavalier, mais c’est aussi vrai pour votre cheval. Plus on est en collaboration avec son cheval, mieux c’est. Typiquement, on n’apprend pas à un cavalier à sauter 130 en lui hurlant dessus. Et on n’apprend pas à un cheval à passer dans le coin du manège qui lui fait peur à coup de chambrière. 😧

 

En conclusion, retenez que c’est normal d’avoir peur. Tout le monde a peur. Alors mettez votre égo de côté, acceptez-le, dites-le, et ne laissez personne utiliser la force ou la violence pour faire passer cette peur. Au contraire, trouvez toutes les solutions qui vous permettront de vous sentir en sécurité face à cette situation anxiogène. Acceptez de baisser le niveau pendant un temps voire de passer sur un autre cheval le temps de retrouver confiance. Vous finirez par apprivoiser cette peur. 🙂

J’espère que cet article vous aura aidé. Je ne vous cache pas que j’ai adoré l’écrire.

A très vite,

Camille Saute
Cofondatrice d’Equisense

👍🏻👎🏻 Vous avez des retours à nous faire sur les articles de blog ? Vous avez des idées d’articles ? ==> Remplissez ce questionnaire pour nous faire part de vos commentaires et de vos envies ! 👍🏻👎🏻


Bibliographie :
« Peur », Wikipédia, 2018. [En ligne]. Disponible sur: https://fr.wikipedia.org/wiki/Peur. [Consulté le: 09-nov-2018].
S. Dhont, « En finir avec ses peurs », Cheval pratique, vol. 344, p. 60‑65, nov-2018.

Related Posts

Camille Saute
"Mes études d'ingénieur et ma curiosité insatiable ainsi que le contact privilégié avec des vétérinaires et des chercheurs m'ont permis d'acquérir des connaissances qui ont radicalement changé ma façon d'interagir avec ma jument et de monter à cheval. J'ai vraiment envie de partager tout ça avec vous :)"

2
Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Aurore
Invité
Aurore

Bonjour je suis tonber de cheval il y a 8 mois je me suis cassé la cheville les ipofise sa va mieux même si j’ai des douleur régulièrement mais mon soucis ses que j’ai envie de remonter à cheval car j’ai mes propres chevaux m’ai je n’ai plus confiance en moi je fais que des randonnées et j’ai super peur de galopé j’ai un percheron de pui six mois il est super génial il a 14 ans tout mes amis et même mon mari la monté en balade pour me faire voir qu il était super gentil mais j’ai trop… Read more »

Valerie
Invité
Valerie

Bonsoir on parle de peur de l accident ,de tomber ,de n être pas à la hauteur ….Mais la peur du cheval ???? Parce que oui sa arrive plus souvent au on le pense !!! Cavalière depuis 10 ans et propriétaire de 2 chevaux je me suis fait attaquer violemment par mon jeune de 4ans 1/5 Alors que je rentrais dans son pré et que je lui refusais une friandises …Jeune que j ai acheté à ses 14 mois que j ai debourré avec une professionnelle et avec qui tout allait bien !!Enfin je pensais …..et depuis IMPOSSIBLE de m… Read more »