Les 20 critères à regarder absolument quand on veut changer d’écurie

Les 20 critères à regarder absolument quand on veut changer d’écurie

L’été c’est un peu le bal des écuries. Les étudiants quittent le berceau familial et partent à l’aventure … mais bien entendu, jamais sans Pompon ! 🐴 Ce changement de vie est à la fois très exaltant et tout aussi terrifiant, de peur de ne pas trouver l’écurie qui vous conviendra. Pour vous aider je vous ai donc préparé la checklist des points à regarder quand on veut changer d’écurie.

Pour m’aider dans cette tâche, j’ai fait appel au Conseil des Chevaux de Normandie. Ils ont mis en place le label EquuRES qui valorise les structures équestres innovantes en matière d’environnement et de bien-être animal.

changer d'écurie

Pour changer d’écurie : 20 critères tournés autour du bien-être du cheval

J’ai identifié 20 critères qui traitent du bien-être du cheval. Aussi, je vous ai quand même rajouté à la fin quelques petits points à regarder concernant d’autres problématiques.

Evidemment, ces 20 critères sont à adapter à vos besoins. Vous en rajouterez probablement quelques uns. Et il est aussi évident que vous pourrez trouver des écuries très bien qui ne répondent pas forcément à ces 20 critères.

J’ai séparé les critères en 4 grandes catégories :

  • L’écurie
  • Les prés / paddocks / espaces extérieurs
  • L’alimentation
  • Le travail

Passons les en revue.

L’écurie

Pour ces critères-là je suis partie sur le cas du cheval hébergé en box puisque la majorité des chevaux français sont hébergés de cette manière. Toutefois, rappelons quand même que l’idéal pour le cheval c’est d’être hébergé dehors, à plusieurs. Ils doivent avoir la possibilité de se coucher sur une aire sèche toute l’année, et avoir accès à du fourrage à volonté.

Quand votre cheval est hébergé en écurie, voici les critères :

changer d'écurie

Les écuries sont paisibles et le personnel bienveillant ☯

C’est un premier critère à identifier en arrivant dans une nouvelle écurie. Les écuries paisibles sont beaucoup plus agréables pour nos chevaux.
En effet, n’oublions pas que ce sont des proies et qu’à ce titre ils sont toujours attentifs aux bruits environnants. Une écurie où règne l’agitation ne sera donc pas idéale pour votre cheval.
Toutefois, écurie calme ne veut pas dire écurie morte / vide. Un peu de vie fait du bien à tout le monde ! 😊

L’écurie doit être aérée et lumineuse ☀

C’est encore mieux si les chevaux ont la tête dehors.

D’abord, pour la partie “lumineuse” c’est une question de bon sens. Les chevaux sont censés vivre dehors. Les enfermer dans des écuries sombres sans vue sur l’extérieur ne peut pas contribuer à un bon équilibre de vie.

Enfin, la partie “aérée” c’est pour les problèmes respiratoires que ça peut engendrer. Comme je l’explique dans l’article sur le système respiratoire du cheval, les poumons de nos chevaux sont extrêmement fragiles. Vivre dans un environnement poussiéreux / mal aéré / plein d’ammoniac peut leur causer des problèmes respiratoires très embêtants, comme l’emphysème. Si l’écurie sent fort ou sent le renfermé, c’est mauvais signe. 

En savoir plus : Les 8 choses à savoir sur l’emphysème

La taille des boxes est suffisante

Quand le cheval vit en box, la taille de ceux-ci est un paramètre important. Selon la taille de votre cheval, les besoins sont différents.
On estime que la bonne surface (en m²) pour un box c’est (2,5 x la taille du cheval)².

Ainsi, pour ma jument qui toise 1,63 m au garrot, il lui faudrait idéalement un box d’un peu plus de 16m². Ça n’est pas toujours évident de trouver des boxes de 4mx4m, mais 3,5m de côté est un vrai minimum.

Ça a été calculé pour favoriser le sommeil couché des chevaux. Il faut qu’ils puissent s’allonger sans être trop près des parois. Dans la journée il faut qu’ils puissent se tourner aisément.

Enfin le plafond doit-être à plus de 75 cm au dessus de leur tête.

En savoir plus : A quoi ressemble le sommeil chez le cheval ?

Les chevaux doivent pouvoir avoir des contacts sociaux 🐴

En effet, les chevaux sont des animaux sociaux ! La présence et le contact avec les autres chevaux est indispensable à leur équilibre de vie.

Une étude a d’ailleurs été faite sur des étalons dans un haras en Suisse. Les parois de leurs boxes était ouvertes de manière à ce qu’ils puissent se sentir, se gratter etc. Les résultats sont très très encourageants et nous font revoir nos pratiques de “cloisonnement” des chevaux. Et même chez ceux que l’on qualifierait d’”asociables”. Je vous laisse la vidéo de la présentation de l’étude. C’est très intéressant.

Les sorties en groupe ou les cloisons ouvertes entre les boxes sont donc à privilégier.

changer d'écurie
Dans cette écurie, tous les chevaux peuvent se voir et se sentir. C’est un bon début pour favoriser les contacts sociaux !

Les chevaux déjà présents sont en bon état général et les boxes ou aires de vie sont propres 

C’est un bon indicateur de la qualité de l’entretien des chevaux et des installations. Une écurie avec des chevaux maigres (ou obèses !), abattus ou présentant des stéréotypies (tics) doit vous alerter sur les conditions de vie et d’entretien des chevaux.

Les boxes paillés sont vidés au minimum 1 fois par semaine

L’urine des chevaux contient de l’ammoniac. Je ne sais pas si ça vous est déjà arrivé de curer un box de plus d’une semaine, mais quand on le fait on reconnait très très rapidement cette “bonne odeur”. Or, c’est très mauvais pour le système respiratoire des chevaux. Du coup, vider les boxes au moins une fois par semaine est indispensable pour leur qualité de vie.

Aussi, c’est sans parler des problèmes de pied que ça peut engendrer. En effet, quand la litière est trop gorgée, les pieds des chevaux sont tout le temps dans l’urine ce qui peut entraîner un pourrissement de la fourchette ou des glomes. MIAM ! 🤢

D’ailleurs, pour le bien-être de vos chevaux, il vaut mieux préférer les boxes sur paille que sur copeaux, sauf contre-indication vétérinaire comme pour les problèmes respiratoires bien sûr.

Les boxes sont nettoyés complètement et désinfectés régulièrement 🚿

Renseignez-vous sur la fréquence de nettoyage à grande eau des écuries. Une fois par an est un minimum.

Pour la désinfection, ça peut être fait plus souvent. Par contre, une fréquence trop élevée peut causer des problèmes de peau aux chevaux.

La paille et le foin sont stockés à l’extérieur de l’écurie

Toujours pour des raison de santé respiratoire, et pour des raisons de sécurité évidentes (incendie notamment) la paille et le foin doivent être stockés dans un bâtiment à part, le plus éloigné possible des boxes.

Le balayage est effectué sans soufflette 

La soufflette c’est très très pratique mais c’est très très mauvais pour les poumons des chevaux !! Et ce, même si le volet est fermé pendant que la soufflette est passée. La poussière reste en suspension de très longues heures, même si elle est invisible à l’oeil nu !

La fumière est éloignée des boxes

Encore une fois pour des raisons de santé respiratoire. Le nez dans le tas de fumier expose le cheval à une quantité importante d’ammoniac qui peut être très délétère pour les poumons de nos chevaux.

Des extincteurs sont à disposition dans les écuries 🔥

Ça ne sert jamais, sauf le jour où on en a cruellement besoin …

changer décurie

Les paddocks

Comme je le disais au début, l’idéal pour les chevaux c’est de vivre dehors, en groupe avec du fourrage et de l’eau propre à volonté et un espace sec et propre où ils peuvent dormir.

C’est encore trop rare d’avoir un tel niveau de confort, bien que les écuries type “écuries actives” ou “paddock paradise” commencent à se développer. Toutefois, même si on n’a pas la chance d’être dans une structure de ce type, on peut quand même trouver des solutions très correctes pour nos chevaux grâce aux paddocks. Voici les 2 critères qu’ils doivent respecter.

changer d écurie

Les chevaux ont accès à des paddocks toute l’année, idéalement herbés. 🌱

Les paddocks idéaux sont herbés et ouverts en restant en bon état toute l’année. Malheureusement dans certaines régions comme chez nous dans le Nord c’est très compliqué de trouver des paddocks ouverts toute l’année pour raison évidente de … gadoue … Il faut donc parfois trouver un compromis.

Encore plus dans l’idéal, les chevaux sont sortis en groupe pour favoriser les contacts sociaux.

Les clôtures sont en bon état et ne comportent ni barbelés ni bois créosoté (goudronné)

Pour limiter les risques de blessure liés aux clôtures, assurez-vous qu’elles sont bien entretenues et qu’elles ne présentent surtout pas de fils barbelés. Les blessures que ça engendre peuvent être dramatiques.

Aussi, évitez les clôtures en bois créosoté (bois enduit de goudron) qui sont toxiques pour les chevaux (et l’environnement !).  

changer d'écurie

L’alimentation 

Les fourrages sont présents à volonté 

Les fourrages c’est le foin et l’herbe. Comme vous le savez, le cheval en conditions “naturelles” passe près de 60% de son temps à manger. Il est donc important que le cheval de sport puisse maintenir un “budget-temps” proche de celui des chevaux vivant en conditions “naturelles”.

Le foin ou mieux, l’herbe à volonté ou au moins en grande quantité est donc important pour l’équilibre de vie du cheval, mais aussi pour sa santé !

Si besoin, il y a 3 ou 4 repas de concentrés par jour

Dans l’idéal absolu, les chevaux ne devraient pouvoir être nourris qu’avec des fourrages. Et oui, même chez les chevaux de sport, l’alimentation peut être constituée à 100% de fourrages ! Et non, ça n’est pas du tout de la torture 😉 Toutefois, cela nécessite d’avoir des fourrages de qualité et en quantité suffisante (cf au dessus).

Toutefois, si l’apport de concentrés est nécessaire, alors il vaut mieux préférer les distribuer sous forme de plusieurs petits repas à heure fixe.

Marine en parle plus en détail dans son article “3 choses à éviter au moment de nourrir”. Pour faire simple, l’estomac du cheval est tout petit par rapport à la masse d’aliment qu’il absorbe tous les jours. Par conséquent, l’estomac se vidange souvent. Du coup, seule une petite quantité d’aliment reste suffisamment longtemps dans l’estomac pour être bien digérée. C’est pourquoi il vaut mieux multiplier les petits repas !

Aussi, la quantité de concentrés est calculée selon le type de travail du cheval, son physique et selon la composition de l’aliment en question. Si les rations sont affichées, ça vous donnera un ordre d’idée de leur cohérence.

En savoir plus : Voici ce que risque votre cheval s’il est en surpoids

Les chevaux ont accès à de l’eau propre à volonté

En effet, ça tombe un peu sous le sens mais ça vaut le coup d’être spécifié. Les chevaux boivent entre 20 et 75L/j selon le travail, l’alimentation, le climat … Il leur faut donc une source d’eau propre et à volonté.

changer d'écurie

Le travail

©Jérémie Garnier

Les chevaux sont sortis quotidiennement 🏋️‍♀️

Ça rejoint beaucoup des choses déjà dites plus haut : les chevaux doivent être sortis quotidiennement pour le travail ou en liberté. L’idéal étant que les chevaux aient des sorties en liberté de façon quotidienne (sorties au paddocks ou en pâture) en plus du travail.

Attention, le marcheur ne peut pas être considéré comme une sortie en liberté 😉.

Les aires de travail sont arrosées pour limiter la poussière 🌨

Une Nième fois pour des raisons de santé respiratoire. Un sol trop poussiéreux n’est pas bon pour les poumons de nos chevaux. Ça peut être la source de baisse de performance voire de pathologies à long terme.

Les sols des aires de travail ne sont ni trop durs ni trop profonds

En effet, la qualité du sol est très importante. Une équipe de chercheurs français s’est penché sur la question. Leur constat est sans appel : les chevaux qui travaillent toujours sur un mauvais sol finissent par avoir des problèmes osseux, articulaires et tendineux.

Le sol est également drainé pour limiter les flaques d’eau stagnante.

En savoir plus : De l’importance de la qualité du sol

Vous pouvez facilement partir en balade ou en trotting 🐎

Rien de tel pour garder le moral des troupes intact qu’un bon trotting ! En plus d’être ludique, de défouler le cheval et de lui redonner le goût du mouvement vers l’avant, c’est très bon pour sa condition physique !  

Par contre, soyez vigilant quant aux sols et ne trottez ou galopez pas sur un terrain dur !

En savoir plus : Voici la seule manière de travailler le cardio de votre cheval

changer d'écurie

Un mot sur les autres critères qui peuvent entrer en compte

Les critères ci-dessus étaient tournées autour du bien-être du cheval, mais parlons quand même un peu des autres critères qui feront que l’expérience sera parfaite 😊

On peut citer dans cette liste et sans aucun ordre logique :

  • l’ambiance entre cavaliers 
  • la qualité de l’enseignement
  • les tarifs
  • les horaires d’ouverture
  • l’accessibilité
  • le respect de l’affichage obligatoire
  • la qualité et la diversité du matériel à disposition (matériel de travail ou matériel type solarium, couvertures massantes …)
  • la présence 24h/24 de quelqu’un aux écuries
  • la réactivité et la souplesse du personnel en cas de pépin (que se passe-t’il si vous ne pouvez pas venir un jour)
  • la qualité du contrat de pension (attention à bien tout lire !)
  • etc.

Tout ça est à adapter en fonction de vos besoins, envie, habitudes et priorités bien-entendu 🙂

Téléchargez la checklist prête à imprimer !  

J’ai pensé à vous, je vous ai fait la version plus complète et imprimable pour vous faciliter la tâche.
Téléchargez-là en cliquant ici –> 



Pour avoir changé plusieurs fois d’écuries et avoir visité plusieurs régions de France avec ma jument, je sais parfaitement que certains de ces critères sont très difficiles à concilier. C’est donc une checklist à adapter à vos besoins, à vos contraintes et à ce que vous pensez bon pour votre cheval. A vous de faire les compromis là dessus pour trouver l’écurie parfaite !!

J’espère que cette checklist vous sera utile !

D’ailleurs, y’a-t-il des critères importants pour vous que je n’ai pas mentionné ici ? Dites-le nous en commentaire !

A très vite,

Camille Saute
Responsable R&D chez Equisense

👍🏻👎🏻 Vous avez des retours à nous faire sur les articles de blog ? Vous avez des idées d’articles ? ==> Remplissez ce questionnaire pour nous faire part de vos commentaires et de vos envies ! 👍🏻👎🏻


Sources
D. Robin, H. Chateau, L. Pacquet, S. Falala, J. P. Valette, P. Pourcelot, B. Ravary, J. M. Denoix, et N. Crevier-Denoix, « Use of a 3D dynamometric horseshoe to assess the effects of an all-weather waxed track and a crushed sand track at high speed trot: preliminary study. », Equine Vet. J., vol. 41, no 3, p. 253‑256, 2009.
Crevier-denoix, N., Robin, D., Pourcelot, P., Ravary, B., Falala, S., Valette, P., Chateau, H. (2009). Le Projet Sequisol : Évaluation Biomécanique De L’Effet Des Sols Équestres Sur L’Appareil Locomoteur Du Cheval the Sequisol Project : Biomechanical Evaluation of the Effects of Equestrian Track Surfaces on the Equine Locomotor System. Communication, (1), 133–143.
Crevier-denoix, N., Effets biomécaniques des sols sur l’appareil locomoteur du cheval. [En ligne] (consulté le 02 juillet 2017) http://www.haras-nationaux.fr/
R. Wolter, C. Barre, et P. Benoit, L’alimentation du cheval, 3ème editi. France Agricole, 2014.

Related Posts

Camille Saute
"Mes études d'ingénieur et ma curiosité insatiable ainsi que le contact privilégié avec des vétérinaires et des chercheurs m'ont permis d'acquérir des connaissances qui ont radicalement changé ma façon d'interagir avec ma jument et de monter à cheval. J'ai vraiment envie de partager tout ça avec vous :)"

6
Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Coralie
Invité
Coralie

On pourrais également ajouter dans le critère sur les pistes
Ce serait bien d’avoir une piste extérieur ainsi qu’ une intérieur pour les jours où il pleut!

Loverdo
Invité
Loverdo

Claude
A ajouter éventuellement à la check-list pour trouver une écurie :
La possibilité d’avoir du foin mouillé (ou à laisser tremper) pour un cheval sensible des poumons, une ou plusieurs fois par jour.
Le fait d’avoir un manège couvert (avec des pare-bottes corrects) dont les sols sont entretenus et arrosés régulièrement et suffisamment.

Loverdo
Invité
Loverdo

Claude
A ajouter éventuellement à la check-list pour trouver une écurie :
En ce qui concerne les clôtures des paddocks si celles-ci sont électrifiées, il faut qu’elles soient efficaces !
Les paddocks sont-ils réensemencés, les crottins enlevés régulièrement, ou existe-t-il une rotation de l’utilisation des parcelles enherbées ?

Shouba Naka
Invité
Shouba Naka

La vrai question est quel tarif de pension seriez-vous prêt à mettre pour toutes ces prestations ?
Bonne recherche ! ! !

Lily
Invité
Lily

Bonjour,

Dans les régions provinciales, nous n’avons souvent pas trop le choix! Rapport au nombre très restreint d’écuries et donc de la distance à parcourir par rapport à notre domicile, le choix est souvent vite fait…

Et pourquoi dites vous qu’il vaut mieux préférer une litière sur paille que sur copeaux?

Cordialement