10 choses que vous ignoriez sur le rassembler chez le cheval

10 choses que vous ignoriez sur le rassembler chez le cheval

Le rassembler chez le cheval c’est un peu le mot qui fait peur. Les cavaliers de CSO vont dire que rassembler un cheval c’est pour les dresseurs. Les dresseurs vont dire qu’ils peinent à avoir un cheval bien rassemblé. Mais en vrai pas grand monde n’est capable de dire ce que c’est VRAIMENT le rassembler et pourquoi on s’embête à le travailler. Voyons donc les 10 trucs que vous ignoriez sur le rassembler chez le cheval

Mis à jour le 23 août 2018
Photo de couverture Pierre Beaupère par ©Céline Brabant
Mets plus de poids sur les postérieuuuuuurs ! ©Lisa D’Antimo – Equisense

Un peu de contexte … 🧐

Bon, dans quelles situations notre coach nous susurre-t-il « Mets plus de poids sur les postérieurs » à l’oreille avec sa douce voix ? 🧐 Souvent quand le mouvement que l’on demande exige une forme de rassembler. Et là, coup de tonnerre, le mot qui fait peur à tout le monde vient d’être lâché.

Quand ton coach dit qu’on va aborder le rassembler…

#1 – C’est quoi le rassembler chez le cheval ? 🤔

Trouver une définition du rassembler n’est pas une chose facile. L’une des seules qui me semble pouvoir faire l’unanimité est celle du Manuel d’Equitation [1] qui cite le Général l’Hotte:

rassembler un cheval rassembler chez le cheval cheval rassemblé

#2 – Ça lui sert à quoi au cheval d’être “rassemblé” ? 🤷‍♀️

Si on traduit la définition du général Lhotte en français plus simple, en fait le rassembler est en fait une attitude qui aide le cheval à se déplacer avec plus de facilité [2].
En effet, l’engagement des postérieurs, l’abaissement des hanches et le relèvement de l’avant main vont provoquer un abaissement et un recul du centre de gravité ce qui permet au cheval de gagner en mobilité.

En adoptant cette attitude, il lui sera plus simple de modifier sa trajectoire et sa vitesse. C’est valable pour le dressage mais aussi pour l’obstacle et le cross !!!

rassembler-obstacle-appel

rassembler-obstacle-appel
Foulées d’appel à l’obstacle. C’est aussi une forme de rassembler ! Captures d’écran, vidéo complète disponible ici

#3 – Qu’est-ce qui change quand le cheval est rassemblé ? 

En fait, les conséquences du rassembler chez le cheval sont multiples.

Les postérieurs sont plus fléchis

En fait, tous les angles articulaires au niveau des postérieurs se ferment, et ce sur toute la chaine postérieure. Ça va de la jonction lombosacrée jusqu’au boulet [3][4]

Les postérieurs sont donc beaucoup plus sollicités. Musculairement parlant c’est donc très difficile pour le cheval.

En savoir plus : Voici comment muscler l’arrière-main de son cheval

rassembler un cheval rassembler chez le cheval cheval rassemblé

La locomotion change beaucoup [3][4][5][6][7][8]

On s’en serait douté, mais je vous le confirme : quand le cheval est rassemblé, la vitesse diminue et l’amplitude aussi. Les foulées durent plus longtemps donc la cadence diminuecontrairement à ce qui est préconisé par la FEI… D’ailleurs, en vous aidant d’Equisense Motion vous pourrez mesurer cette modification de la cadence.

A lire aussi : 6 exercices pour comprendre le trio cadence, vitesse et amplitude

Par contre ce qui est assez étonnant, c’est que malgré l’impression de légèreté et le côté aérien des allures relevées qui sont donc les plus rassemblées, et bien ça n’est pas dû au fait que le cheval reste plus longtemps en l’air. C’est même l’inverse, la phase d’appui est en fait plus longue

Quand un cheval est rassemblé, le geste (trajectoire des membres) est également modifié. En fait, les membres bougent moins vers l’avant, moins vers l’arrière et moins vite !

#4 – Et quel est le lien entre le rassembler et le “poids dans les postérieurs ?

Et bien en fait, visuellement, le grand fléchissement des postérieurs, la modification de la trajectoire des membres et l’allongement de la durée d’appui nous donne l’impression que le cheval porte plus de poids dans ses postérieurs. Or … c’est faux et même doublement faux ! (Mais y’a un tout petit peu de vrai quand même)

Le cheval ne met pas plus de poids dans ses postérieurs [2]

Imaginons que les postérieurs de votre cheval représentent une masse de 200 kg. Que votre cheval soit dans une attitude rassemblée ou pas, ils pèseront toujours … 200kg. Leur masse (ou leur poids si on fait l’abus de langage) reste la même. Donc non, en ce sens, il n’y a pas plus de poids dans les postérieurs.

D’ailleurs, petit nota bene, au repos, ce sont les antérieurs qui supportent la majorité (55 à 65 %) du poids du cheval.

Le cheval ne met pas plus de force dans ses postérieurs [4][5]

Quand votre coach vous parle de “poids dans les postérieurs”, on pourrait penser qu’il parle de la force dans les postérieurs.

Et là encore c’est faux, il n’y a pas plus de force appliquée lors du rassembler. Quand on compare un trot de travail et un trot rassemblé, le cheval va appliquer la même force. En gros, il n’appuie pas plus fort sur ses postérieurs quand il est au rassemblé.

Par contre, comme la phase d’appui de la foulée est plus longue, on peut dire que les chevaux “poussent avec la même force” mais plus longtemps !

Par contre le cheval augmente son effort [4][7]

En fait, l’effort c’est le résultat du produit force x temps d’appui. La force n’augmente pas mais comme le temps d’appui augmente, l’effort développé va augmenter.

Et d’ailleurs, si on regarde la différence entre les antérieurs et les postérieurs, et bien de manière intéressante l’effort va augmenter plus au niveau des postérieurs que pour les antérieurs.

Au trot rassemblé on a 58% de l’effort qui est développée par les antérieurs, et ça baisse à 55% au passage [4]. Il y a donc une très légère redistribution de l’effort des antérieurs vers les postérieurs. Toutefois, l’effort reste effectivement plus important dans les antérieurs. 

Et les postérieurs se posent avant les antérieurs

En fait, quand le cheval est rassemblé il y a ce qu’on appelle la dissociation des diagonaux. En fait dans le rassembler les postérieurs viennent se poser légèrement avant les antérieurs. C’est de l’ordre de quelques millisecondes, ça n’est pas visible à l’oeil nu. Du coup comme le postérieur va se poser un peu avant l’antérieur, son temps d’appui va être plus long que les antérieurs, donc son effort (force x temps d’appui) va légèrement augmenter.

rassembler un cheval rassembler chez le cheval cheval rassemblé

Résumé

Les 10 infos à retenir sont donc :

  1. le rassembler est une attitude qui aide le cheval à se déplacer avec plus de facilité
  2. quand le cheval est rassemblé tous les angles articulaires au niveau des postérieurs se ferment
  3. aux allures rassemblées, la vitesse diminue
  4. l’amplitude aussi
  5. les foulées durent plus longtemps donc la cadence diminue
  6. ça n’est pas la phase de soutien mais bien la phase d’appui qui est rallongée
  7. le cheval ne met pas plus de poids dans ses postérieurs lorsqu’il est rassemblé
  8. il ne met pas non plus plus de force dans ses postérieurs
  9. le temps de poser des postérieurs augmente car ils se posent avant les antérieurs et non en même temps
  10. le cheval met donc la même force mais plus longtemps

17 exercices pour préparer son cheval au rassembler

Après avoir dit tout ça, je ne peux pas partir sans vous avoir concocté quelques petits exercices préparatoires ! Je vous en ai préparé 17, et ils sont valables pour les chevaux de dressage mais également de CSO et de CCE !

rassembler un cheval rassembler chez le cheval cheval rassemblé

Ce programme complet pour la préparation au rassembler est disponible dans notre application Equisense. Elle est gratuite et vous pouvez l’utiliser même sans capteur ! Téléchargez-là sans tarder !

–> iOS <–    –> Android <–

Conclusion

Voilà donc une petite partie des explications liées au rassembler.
La prochaine fois que votre coach vous dira “Mets plus de poids dans les postérieurs” vous pourrez lui répondre “Alors en fait non, je ne peux pas mettre plus de poids sur les postérieurs, par contre je peux essayer d’agir pour augmenter la flexion de la chaîne postérieure et pour augmenter la durée de la phase d’appui”.

Et toc ! Je vais (encore) me faire haïr par les coaches 😉

A très vite pour un prochain article.

Camille Saute
Responsable R&D chez Equisense


Bibliographie
[1] FEDERATION FRANCAISE DES SPORTS EQUESTRES, Manuel d’équitation, Editions Charles-Lavauzelle, 1974.
[2] S. BIAU, C. SAUTE, and I. BURGAUD, “La biomécanique du rassembler,” in Les 2eme rencontres de l’équitation de tradition française, Saumur, Octobre 2015.
[3] M. HOLMSTRÖM, I. FREDERICSON et S. DREVEMO, «Biokinematic effects of collection on the trotting gaits in the elite dressage horse,» Equine Veterinary Journal, vol. 27, n°4, pp. 281-287, 1995.
[4]  M. A. WEISHAUPT, A. BYSTRÖM, K. von PEINEN, T. WIESTNER, H. MEYER, N. WALDERN, C. JOHNSTON, R. van WEEREN et L. ROEPSTORFF, «Kinetics and kinematics of the passage,» Equine Veterinary Journal, vol. 43, n°3, pp. 263-267, 2000
[5]  M. HOLMSTRÖM et S. DREVEMO, «Effects of trot quality and collection on the angular velocity in the hindlimb of riding horses,» Equine Veterinary Journal, Suppl. 23, pp. 62-65, 1997.
[6]  H. M. CLAYTON, «Comparison of the stride kinematics of the collected, working, medium and extended trot in horses,» Equine Veterinary Journal, vol. 26, n°3, pp. 230-234, 1994.
[7]  S. BIAU, «Contribution à l’expertise de la locomotion du cheval de dressage par une méthode accélérométrique,» Poitiers, 2002.
[8]  H. M. CLAYTON, «Classification of collected trot, passage and piaffe based on temporal variables.,» Equine Veterinary Journal, Suppl 23, pp. 54-57, 1997.
Illustration
Bubble by iconfun from the Noun Project

Related Posts

Camille Saute
"Mes études d'ingénieur et ma curiosité insatiable ainsi que le contact privilégié avec des vétérinaires et des chercheurs m'ont permis d'acquérir des connaissances qui ont radicalement changé ma façon d'interagir avec ma jument et de monter à cheval. J'ai vraiment envie de partager tout ça avec vous :)"

1
Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Lisa Pretty Riding
Invité

Encore un super article merci !